Enceintes acoustiques

François

degrade

Il est véritablement fondamental et c’est ici que se situent les grandes différences entre les enceintes.


J’ai pour ma part fait le choix d’un filtrage minimaliste, de type parallèle à 6 dB/octave pour préserver au mieux la phase, la spontanéité du son et obtenir une aération et un bel étagement des plans sonores en profondeur.


Ce filtrage est volontairement simplifié à l'extrême et certaines mesures de linéarité ou de phase peuvent évidemment être moins parfaites qu'avec d'autres solutions de filtrage plus complexes et plus voraces en nombre de composants.























Je trouve simplement qu'à l'écoute, le minimum de composants sur le trajet du signal s'avère très payant en termes de transparence, de " vie " et de finesse sur les tous petits signaux. Si c'est là le prix à payer pour extraire le maximum d'informations de HPs donnés, je suis prêt à le payer...


Puisque j'utilise très peu de composants de filtrage, le plus souvent seulement trois pour une enceinte complète, je les choisis de la plus haute qualité possible afin de transcender encore cette transparence qui m'est si chère et de préserver les micro-détails qui donnent vie à la musique.

Les condensateurs peuvent être à bain d'huile avec armatures en argent comme les Mundorf Silver-Oil, à armatures en argent et or comme les Mundorf Silver-Gold-Oil ou encore au cuivre comme les excellents Duelund Cast.


Les selfs sont choisies à air et non à barreau ferrite. Je préfère généralement les énormes selfs à air en fil rond ( et non à ruban ) de type Mundorf L 250 ou L 300 en fil OFC de 25 ou de 30/10ème.


Quant aux résistances, elles sont toujours de qualité audiophile, de type Amtrans AMRG ou Duelund.


Le choix final de ces composants de filtrage ne peut se faire qu'à l'oreille, les mesures se révélant en effet absolument incapables de traduire les grandes différences que l'on peut constater à l'écoute.


A titre expérimental, j'ai testé des composants de filtrage de haute volée sur des tweeters premier prix et là déjà, les résultats étaient surprenants de qualité et de pureté ! C'est une véritable hérésie d'associer des haut-parleurs de haute qualité à des composants de filtrage de qualité médiocre, ce qui se retrouve hélas très souvent dans les enceintes du commerce. Le marketing est cependant sauf, puisque ces composants sont cachés aux yeux des consommateurs et que le prix de vente global est préservé...



Il serait dommage d’anéantir tous les efforts de choix des haut-parleurs et des composants de filtrage en négligeant la qualité des câbles de liaison internes.


Un câblage interne soigné et spécifique, le plus souvent spécifique pour les sections grave-médium et aigüe, sera mis en place afin de ne pas détériorer la dynamique et l’ampleur, mais aussi la finesse et le piqué du son.


L’utilisation de soudure de très haute qualité permettra en outre de préserver la finesse et la transparence.

Selfs à air Mundorf en cuivre OFC 30/10ème et condensateurs Mundorf à bain d'huile et armatures en argent

Le filtrage et le câblage